Bijouoriental et Maxie, le magasin

Rencontre entre une bloggeuse et les espiègle et sémillantes hôtesses de chez Maxie : Mireille  et Manuela !

L’espiègle Mireille

Après avoir fait le tour du Maxie, il est temps de passer aux choses sérieuses ! Qui sont les vendeuses qui voltigent d’une cliente à l’autre sans relâche comme des abeilles reines au sein de leur ruche ?

Timidement, je demande à voir Mireille. « Elle est assise par-là » me désigne-t-on du doigt. Aussitôt trouvée, elle lance un grand sourire et en tournoyant sur elle-même pour répondre de gauche et de droite et me raconte les première anecdotes du Maxie :

« Ho ! Vous savez ce magasin existe depuis vingt ans ! J’ai été engagée le premier jour, j’étais là quand le bébé s’est ouvert ! » Une cliente d’une vingtaine d’année enchaine « 20 ans ?! On est en retard ! Et où sont fabriqués ces bijoux ? »  Mireille cligne de l’œil : « Haaaa ! Ca ! Je ne saurais pas vous dire ! C’est le grand secret du patron ! »

Moi : – Il n’y a rien de très cher ici ?

Mireille : – Ha non rien ! Le rapport qualité prix est super ! C’est du plaqué or.

Les bracelets de Maxie

Les bracelets de Maxie

Moi = – Garanti à vie ? Qu’est-ce que ça veut dire ?

Mireille : – Oui c’est garanti à vie ! Si ça change de couleur, les clients reviennent avec le ticket de caisse, on leur redonne la même pièce en échange.

Moi : – Et ça arrive souvent ?

Mireille : – Régulièrement non… le plus fréquent ce sont les bagues. On a rarement des retours sur la masse qui sort du magasin.

Moi : – Comment en êtes-vous venue à vendre des bijoux orientaux ?

Mireille : – Quand on a commencé, ce n’était pas une enseigne qui vendait des bijoux ! Lance-t-elle amusée. C’était un magasin chouette et pas cher ! On vendait un peu de tout comme un « Blokker »… et puis ça a évolué ! Ça fait quand même aujourd’hui plus de dix ans ! Les années passent tellement vite ! Le concept était de faire quelque chose que les autres ne font pas. Ici c’est un magasin pour les femmes : il n’y a rien pour les hommes chez nous. On n’arrête pas d’essayer de pousser les murs et d’agrandir le stock ! (Elle balaye de la main les multiples pièces brillantes qui ornent la pièce du sol au plafond.) On peut venir ici et acheter sur le site bijouoriental.com. L’ordinateur est à disposition, on peut aussi arriver du site vers le magasin puisque l’adresse y figure. Continuez la lecture

Bijouoriental.com et son magasin « MAXIE »

A la découverte du magasin Maxie – Bijouoriental !

Aujourd’hui nous avons découvert le magasin Maxie, l’enseigne physique de  http://www.bijouoriental.com/. Situé au 149 rue Wayez -  1070 Anderlecht le long du tram, très facile d’accès, dans un quartier vivant et coloré.

 

Les bijoux de Maxie. Le magasin physique de www.bijouoriental.com avec ses parures, ses colliers, ses ceintures et autres bijoux orientaux

Les bijoux de Maxie.
Le magasin physique de www.bijouoriental.com avec ses parures, ses colliers, ses ceintures et autres bijoux orientaux

Trop souvent, qui dit boutique de bijoux laisse le choix entre deux ambiances aussi abominables l’une que l’autre. La première, version film d’angoisse, où l’on se retrouve dans des pièces fermées au design de frigidaire, avec des vendeuses qui toisent leurs victimes l’air mauvais du haut de leurs talons-aiguille. (Que celle qui ne s’est jamais sentie réduite à néant instantanément à l’idée de se faire jolie sous le regard acéré d’une perruche super-lipstickée lève le doigt !). La seconde, où des ados hystériques qui-préfèrent-le-rose se précipitent les unes sur les autres pour acquérir des merveilles industrielles en plastique aussi personnalisées que le dernier album de Loana au prix du caviar.

Dans le premier cas on a trop peur des vendeuses pour oser poser la moindre question et on sent qu’il faudrait avoir le portefeuille de Paris Hilton pour se payer la moitié d’une épingle en plaqué ; dans le second, on ressort en hurlant de désespoir parce que la vie est vraiment trop moche et qu’entre le total look Barbie-girl et la reine d’Angleterre il doit bien y avoir un juste milieu…. Continuez la lecture